Eric STINGLHAMBER

 

Passionné de photographie depuis son adolescence, il  produit des images qu'il  garde cependant pour lui.  En 2008  il décide  de sortir des tiroirs certains de ses clichés  et surtout de  continuer à créer des images qu'il veut à la fois esthétiques et énigmatiques, voir ambiguës.   Son regard scrute et découpe pour ne retenir qu'un fragment d'une scène, d'un lieu, d'un paysage, d'un objet ou d'une matière.

Aucunes photos présentées n'ont nécessité une grande expédition au bout du monde bien au contraire. Sa photographie c'est la photo de ce que tout le monde peut voir sans le voir pour autant.

Souches d'arbres, feuilles mortes, tuyaux rouillés, vieilles planches, roches, ... sont autant de sources d'inspiration à condition d'utiliser le regard comme un scalpel.

 

Il aime dérouter le spectateur en lui proposant des sujets que l'on peut interpréter différemment suivant son caractère, son humeur, son envie. 

Ses images doivent au-delà de l'esthétisme raconter une histoire, suggérer une pensée, intriguer, donner "matières à penser".

© Eric Stinglhamber